Bruxelles - Ixelles - Uccle .
MESSE EN DIRECT
.
INFOS MESSES

Conférence sur le Saint-Suaire en ligne

Chargement Évènements

Lien conférence ZOOM:

https://us02web.zoom.us/j/87158834025?pwd=Y2lxY2ZwVStyc2o2SlUrZUdtWEtGZz09

 Mardi 2 Mars 20h-22h30

Objet de contestation et de polémique, le Linceul de Turin reste une énigme pour les savants.

Cette pièce de tissu de 4,10m de long et de 1,10 m de large porte l’empreinte d’un homme mort crucifié. C’est une image unique au monde. Personne n’a pu en expliquer la formation, ni la reproduire.

C’est en 1898, en développant la première photographie du Linceul, que Secundo Pia voit se former sur le négatif la silhouette  positive  d’un homme qui a été flagellé, couronné d’épines, crucifié, avec une plaie au cœur… L’étude anatomique fait apparaître une similitude impressionnante entre les marques du Linceul et le récit de la passion du Christ dans les Evangiles.

En 1978, la NASA obtient par ordinateur, à partir de l’empreinte, une image tridimensionnelle. L’analyse au carbone 14, effectuée en 1988, datant le Linceul entre 1260 et 1390, est le seul élément contradictoire avec les résultats des autres recherches, qui tendent tous à dater ce tissu du premier siècle.

L’étude médicale attentive des empreintes permet de reconstituer les évènements de la Passion et d’alimenter une méditation spirituelle sur la Souffrance et la Gloire du Crucifié.

Go to Top