C’est en Galilée, « carrefour des païens » que Jésus inaugure sa vie publique. Avec lui, élargissons notre prière aux dimensions de l’Église et du monde.

La Galilée, c’est ici et maintenant, ton Église. En ce « premier dimanche de la Parole de Dieu », institué par le pape François,  donne-nous, Seigneur,  de prendre un peu plus de temps pour la méditer et la ruminer.

La Galilée, c’est aussi notre cœur où cohabitent les ténèbres et la lumière. A l’heure où nous sommes bousculés dans nos certitudes, nous te prions pour tous les chrétiens. Donne à tous d’être greffés sur toi.

La Galilée, c’est encore le carrefour de nos communautés où nous sommes souvent tentés de rester entre nous. Rappelle-nous, Seigneur, que l’Église c’est nous tous à qui tu demandes de la rendre vivante et accueillante.

La Galilée, c’est le lieu de l’appel. Que nous soyons mère de famille ou religieuse, employé ou moine, fais retentir ta voix dans tous nos cœurs ; fais nous donner le meilleur de nous-mêmes.

Dieu notre Père, par Jésus, ton Fils, tu nous as tout donné. Que sa Parole soit lumière pour tous les hommes aujourd’hui et dans les siècles des siècles. (S.L.)