Appelés à être « sel de la terre » et « lumière du monde », tournons-nous vers Dieu notre Père. Confions-lui nos demandes.

 « Partage ton pain, nous dit le prophète Isaïe,  alors ta lumière jaillira comme l’aurore ». (Isaïe 58,8)

Pour les femmes et les hommes dont la présence témoigne d’un amour fraternel, toujours en éveil et en invention, Seigneur nous te prions.

Porteurs de ton Évangile qui donne à l’existence le goût de vivre, le goût de la tendresse de Dieu, nous te prions, Seigneur, pour les angoissés, les dépressifs et tous ceux en quête d’amour, de sens et d’absolu.

Être sel et lumière nous trouvent parfois démunis. Dans les moments où notre foi et notre espérance ne parviennent pas à saler notre vie, donne-nous, Seigneur, de nous appuyer, comme saint Paul nous y invite, sur la puissance de l’Esprit Saint.

Loin de braquer le projecteur sur lui-même, Jésus se rend totalement disponible. Pour tous ceux que l’actualité place au-devant de la scène mondiale, Seigneur nous te prions ; fais se lever des hommes et des femmes au cœur droit, incorruptibles.

Dieu notre Père éclaire de ta lumière l’Église, le monde et chacun de nous. Nous te le demandons par Jésus, ton Fils, notre Seigneur, qui vit avec toi et l’Esprit Saint pour les siècles des siècles. (S.L.)